Poker et hygiène de vie

Jouer au poker demande une concentration accrue. Il faut suivre l’action à la table, effectuer des calculs et tenir sur la distance. Vous comprendrez aisément qu’un joueur de poker doit être physiquement et intellectuellement frais quand il veut attaquer une session en ligne ou participer à un tournoi live.

Il va de soi qu’une hygiène de vie correcte voire irréprochable sera l’atout d’une réussite au jeu.

Sommaire

Le sommeil

C’est un point très important à ne pas négliger. Si vous êtes un joueur débutant, vous devez ne pas abuser des longues sessions. Le poker ne doit pas affecter votre travail. Si vous enchaînez les jours de cette manière vous vous rendrez vite compte que votre bankroll aura tendance à baisser. La fatigue est l’un des pires adversaires au poker. Vous prenez de mauvaises décisions, vous êtes impatient, c’est tout ce qu’il faut combattre en réalité.

Pour les joueurs dont le poker est une activité régulière, ils devront se ménager. La plupart du temps, on retrouve les meilleures tables et les plus nombreuses le soir et le week-end. Il faut donc avoir un bon rythme de repos, au minimum huit heures.

Les conséquences d’un manque de sommeil :

  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Impatience

Les excitants

Si certains ne sont pas déconseillés comme le café ou les boissons énergisantes, n’en consommez pas trop avant de vous coucher. Vous aurez suffisamment de cartes en tête après votre session qu’il est inutile de rajouter d’autres ingrédients qui vous feront tourner en rond dans votre lit.

L’alcool

L’euphorie de l’alcool peut entraîner des décisions trop optimistes ou une propension à ouvrir des tables discordante avec une gestion de bankroll optimum.

Les drogues

En temps normal, elles ne sont pas conseillées. Ici, c’est la même chose. Évitez d’en consommer quand vous êtes dans une partie. Vous entendrez surement dire qu’un joint permet de se canaliser et de se concentrer, enlève le stress. Peut-être les premières fois mais trop régulièrement, ils n’auront que des effets négatifs. Stu Ungar est le parfait exemple. Génie des cartes, il remporte les WSOP en 1981 alors qu’il vient d’apprendre les règles de hold'em la veille. Tout lui réussi. Il voit clair au jeu mais la drogue prendra vite le dessus et aura finalement raison de lui en 1998, l’année suivant son dernier titre (en vidéo ci-contre).

Les conséquences de la prise d’excitants:

  • Euphorie
  • Mauvaises décisions
  • Manque de jugement et de discernement

Nourriture et sport

Bien manger

Il est important de bien manger. Dans le meilleur des cas, privilégiez les viandes blanches et le poisson, les sucres lents, les légumes et les fruits. Gardez la nourriture grasse et sucrée pour les jours où vous n’êtes pas assis autour d’une table de poker.

En cas de fringale, manger des fruits ou des barres aux céréales comme un sportif pourrait le faire.

Entretenez-vous

Le sport est un atout supplémentaire à votre réussite. « Un esprit sain dans un corps sain ».

Même si vous en n’êtes pas un adepte, certains exercices vous conviendront amplement. Au lieu de prendre votre voiture pour faire deux kilomètres, faites les à pied, cela correspond à 20 minutes de marche. Vous pouvez aussi faire quelques abdominaux. Trois séries de 15 tous les deux jours ne vous prendra pas plus de 10 minutes. Les plus motivés enfourcheront leur vélo et partiront pour quelques kilomètres ou enfileront leur maillot de bain pour 30 minutes de natation.

C’est important de s’oxygéner, cela permet de purger le corps de ses toxines et de voir plus clair. Combinez le sport à une bonne alimentation et du sommeil, vous ne serez que meilleur au poker.

L’environnement social

Il n’y a pas que le poker dans la vie, il y a la famille et les amis. Ne les perdez pas de vue. Ils vous permettront de vous aérer l’esprit le moment venu.

Faites un break

La variance vous touche de plein fouet ? Sortez, oubliez un temps le poker. Faites un break. Ce qui arrive souvent aux joueurs, c’est de vouloir briser cette spirale négative en persistant. La persévérance est louable dans de nombreuses situations, mais ici, elle sera inutile et vraisemblablement coûteuse.

Persévérer va vous demander du temps, vous allez user de l’énergie pour rien. Vous allez aussi être affecté psychologiquement, moins dormir et rester dans votre jus. C’est pourquoi il faut avoir l’esprit éclairci. Prendre un break de deux trois jours ne va pas affecter votre bankroll, cela va même lui faire du bien. Vous avez besoin de repartir sur de bonnes bases. Imposez-vous cette coupure.

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non