Connaissez-vous bien les règles du football ?

« Main décollée du corps », « hors-jeu de position » ou « dernier défenseur » sont des expressions très souvent utilisées par les commentateurs. Mais s’agit-il de vraies lois du jeu ?

Voici le Top 10 des règles méconnues du football.

1. Le dernier défenseur

« Faute en position de dernier défenseur, c’est carton rouge ! » Combien de fois avez-vous entendu ça à la télé ?

Et bien c’est complètement faux ! La mention du « dernier défenseur » n’apparaît nulle part dans les règles officielles du football.

L’arbitre ne peut sortir un carton rouge que si le fautif annihile une occasion manifeste de but ou s’il réalise un geste mettant en danger l’intégrité physique de son adversaire.

Alors oui, en étant dernier défenseur, on annihile une occasion manifeste de but. Mais il peut y avoir des exceptions.

Carton-rouge-Thiago-Silva-Castro

2. La main décollée du corps

La règle la plus méconnue des commentateurs.

La loi du jeu est claire : « Un coup franc direct est également accordé à l’équipe adverse du joueur qui : touche délibérément le ballon de la main (excepté le gardien de but dans sa propre surface de réparation). » 

Il n’est donc pas question de main collée ou décollée du corps, de ballon qui va vers le but. L’arbitre ne doit juger que d’une chose : la main est-elle volontaire ?

Dans le cas de Luis Suarez, c’était assez facile de se décider…

3. La règle des six secondes pour le gardien

A partir du moment où le gardien bloque le ballon entre ses mains, il a 6 secondes pour le relâcher. Soit en le dégageant, soit en le posant à ses pieds.

Dans les faits, on a tous remarqué que lorsque son équipe mène, le gardien gagne du temps et garde parfois la balle plus de 10 secondes.

Rageant.

Hugo Lloris capte la balle

4. Le goal volant

C’est la plus vieille règle de la cour de récré : « On est un de moins, alors on a goal volant ! »

En vrai, les gardiens sont libres d’aller où ils veulent sur le terrain. Ils peuvent évidemment sortir de leur surface à la manière d’un Manuel Neuer. Ils peuvent même aller marquer des buts décisifs dans les dernières secondes des matchs.

Comme Ali Ahamada, le gardien toulousain, face à Rennes en 2013.

5. Le jeu à terre

Deuxième plus vieille règle de la cour de récré, le jeu à terre n’est pas une infraction. Un joueur peut garder le ballon au sol entre ses jambes dans la mesure où il n'empêche aucun adversaire de le jouer.

En empêchant Eden Hazard de récupérer le ballon, ce ramasseur de balle est clairement en flagrant délit de jeu à terre !

6. Le hors-jeu de position

Être en position de hors-jeu ne constitue pas une faute. Tant que l’attaquant n’est pas impliqué dans l’action, on joue.

Sur le but de Ribéry contre l’Espagne en 2006, on voit Henry, hors-jeu, lever les bras pour signifier qu’il ne joue pas l’action. Et ça permet à Francky de filer au but et au parieurs qui ont misé sur l’Espagne au Loto Foot ou sur PMU de rager.

7. Le hors-jeu sans toucher la balle

On vient de le voir, si l’on n’est pas dans l’action, on ne peut pas être hors-jeu.

Mais prenons le cas de Marcos Rojo de Manchester United sur la vidéo ci-dessous :

Au départ du coup-franc, Rojo est manifestement hors-jeu. Le ballon file dans le but sans être touché. Pas hors-jeu du coup ?

Et bien si ! Rojo essaie de jouer le ballon. Et même s’il ne le touche, il empêche le gardien d’intervenir avec son saut. En effet, ce dernier attend de voir s’il y a une déviation.

Et même si le ballon n’est pas touché, le gardien est gêné.

Si le but a été accordé, il s’agit bien là d’une erreur d’arbitrage.

8. Le tacle sur le ballon

Sur un tacle, même si vous touchez le ballon, ça ne vous donne pas le droit de tout arracher dans la foulée.

Sur la vidéo ci-dessous, Carlos Mozer, spécialiste du genre au début des années 90, prend certes le ballon. Mais il assassine aussi son adversaire. C’est faute !

9. Le penalty indirect

Et oui, on peut faire une passe sur penalty. Tant que le coéquipier ne rentre pas dans la surface avant le départ de la passe.

Johann Cruyff l’avait fait avec un de ses coéquipiers à l’Ajax.

Thierry Henry et Robert Pirès ont essayé de copier du côté d’Arsenal. Un échec bien ridicule…

10. Le penalty tiré sur le poteau

Si le tireur envoie son penalty sur le poteau ou la barre, il n’a pas le droit de reprendre la balle. Il doit attendre qu’un autre joueur (coéquipier ou adversaire) touche le ballon pour pouvoir le rejouer.

Penalty sur le poteau

Bonus : Le tacle sur le gardien dans FIFA

On se souvient tous des vieux FIFA ou PES où l’on pouvait tacler gratuitement le gardien qui avait la balle en main.

Dans le jeu vidéo comme en vrai, ça vaut un carton rouge…

Et maintenant que vous êtes un pro des règles, vous êtes calés pour parier sur l’euro 2016 !

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non